Garder son job

zen-au-travailOn donne souvent le conseil aux entrepreneurs et aux artistes de tout lâcher pour vivre leur passion. La prémisse est de dire que si elle se trouve face à aucune option de rechange, la personne mettra forcément 100% de son attention, de son énergie et de son travail à s’assurer que son projet fonctionne. L’idée est romantique, mais dans la réalité, je ne pense pas que ce soit la meilleure option.

Vous avez déjà vécu un moment où vous n’aviez plus d’argent ? Vous aviez des factures à payer, mais rien dans votre compte de banque ? Le stress intense que cette situation engendre ne permet pas de créer en toute quiétude.

Une artiste m’a récemment exposé ses difficultés à jongler avec son horaire de travail de jour et de spectacle le soir. Je lui ai suggéré de ne pas laisser tomber son emploi à court terme.

Oui, c’est difficile. Oui, il faut parfois se lever tôt ou se coucher tard pour avancer. Mais garder son emploi permet de dormir sur ses deux oreilles. Et c’est sans compter que ça permet d’avoir de l’argent à investir dans son projet.

Tant et aussi longtemps que le projet de passion avance, c’est ce qui justifie de garder son job.

Share SHARE

Une réflexion au sujet de « Garder son job »

  1. Bonjour cher professeur.
    Votre conseil est des plus sages que j’ai lu dernièrement. Quand un parent supporte son enfant, l’argent est accessible. Mais tous ceux seules, ce n’est pas evident.
    Je veux vous remercier d’avoir passé dans ma vie, il y a déjà 8 ans. Je suis toujours avec mon ami Fares Mekideche et nous avons un spectacle le 25 mars 2017 au théâtre Rialto. Je vais célébrer mes 70 ans.
    J’aimerais bien vous revoir.
    Merci Claudette Blackburn dit
    Mémé luzine mc kloklo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *